L'Univers
Baguette

L'Histoire de la magieen Amérique du Nord

« M. Dragonneau, vous ne savez donc rien des Sorciers d’Amérique ? », peut-on entendre dans la bande-annonce finale des Animaux Fantastiques. Vous non plus ? Pas de panique, voilà une petite séance de rattrapage…

Baguettes, sorts, créatures… Au premier abord, les Sorciers américains ressemblent beaucoup à leurs confrères britanniques. Et pourtant leur système politique et social n’est en rien le même qu’en Angleterre.

Les premier rapports entre Sorciers et Non-Maj’ (nom donné aux Moldus en Amérique du Nord) ont été plutôt difficiles et ont même mené, au 17ème siècle, aux fameux procès de Salem. Des évènements qui pousseront les Sorciers à créer en 1693 une entité politique pour contrôler et protéger leur communauté : le MACUSA (Congrès magique des États-Unis d’Amérique) voit le jour. Ce dernier a été créé sur le modèle du Conseil Magique de Grande-Bretagne, qui a précédé le Ministère de la Magie tel que nous le connaissons. Les premières lois mises en vigueur ont pour but de se débarrasser des Ratisseurs, ces sorciers mercenaires qui s’attaquent à leurs confrères et aux Non-Maj’ pour gagner de l’or. Douze Aurors seront choisis pour faire appliquer ces lois et traquer ces criminels. N’ayant pas l'équivalent d’un Azkaban, les Sorciers d’Amérique du Nord préfèrent exécuter les Ratisseurs capturés.

Le saviez-vous ?

À cause de ce passif difficile entre Moldus et Sorciers, la coopération est quasi inexistante entre les deux peuples. Alors qu’en Angleterre, le Ministère de la magie est en étroite liaison avec le gouvernement, le MACUSA se tient bien à l’écart de la politique moldu… Vivant dans une clandestinité parfaite, un évènement va pourtant révéler l'existence des Sorciers aux yeux du monde. En 1790, une sorcière ayant fraternisé avec un Non-Maj’ viole le Code Secret et lui révèle ses pouvoirs, sa baguette et la location du MACUSA. Le gouvernement arrive tant bien que mal à étouffer l’affaire. Pour éviter qu’un tel événement ne se reproduise, un loi initiée par le Congrès Magique interdit cette même année aux Sorciers d’avoir des rapports (mariage mixte et lien d’amitié) avec un Non-Maj’. C’est le début de la ségrégation.

En 1920, lorsque le facétieux Norbert Dragonneau arrive sur le continent américain, il ne se doute pas qu’en libérant ses Animaux fantastiques, il va lancer une succession de catastrophes et surtout, révéler l’existence du monde magique aux Moldus. A ce moment-là, quelques voix dissidentes s’élèvent de la communauté, venant de Sorciers fatigués de se cacher et qui se sentent supérieurs aux Non-Maj’. Pendant ce temps-là en Europe de l’Est, Gellert Grindelwald, en faveur de l’hégémonie des Sorciers dans le monde, menace de s’en prendre aux Moldus. Des actions dont les répercussions vont se ressentir jusqu’en Amérique du Nord…

Le MACUSA est en 1926 tenu par Séraphina Picquery. Le Département de la justice magique, le plus important de tous, est dirigé d’une main de fer par Percival Graves. Le bâtiment qui cache le MACUSA, se situe au cœur de New York. Son symbole est une chouette aux ailes déployées.

Nouveau pays,Nouveau vocabulaire

Les Non-Maj’ ou Non magique :Les non sorciers.

Un Ratisseur :Un sorcier mercenaire. Pour pouvoir échapper aux Aurors, un grand nombre d’entre eux a décidé de faire profil bas et de se cacher au sein de la communauté de Non-Maj’.

MACUSA :(The Magical Congress of The United States of America en anglais)Le Congrès magique des États-Unis d’Amérique a été créé en 1693, après les procès de Salem. Séraphina Picquery est actuellement à sa tête.

Ilvermorny :Ecole de Magie et de Sorcellerie d’Amérique du Nord. Elle est dirigée par Agilbert Fontaine, une descendante des 12 premiers Aurors missionnés par le MACUSA.

The New York Ghost :Principal journal lu par la communauté de Sorciers nord-américains.

Loi Rappaport :Après un événement qui a mené à la divulgation d’informations sensibles sur les Sorciers, une loi proposée par la Présidente Rappaport du MACUSA en 1790 interdit aux êtres magiques toute relation avec les Non-Maj’.

Dorcus :Une personne idiote ou inepte. Nom tiré de Dorcus Douzebranches, une sorcière qui a fraternisé avec un Non-Maj’ et qui a violé le Code Secret de sorciers en lui révélant ses pouvoirs, sa baguette et la location du MACUSA.

Confédération internationale des Sorciers :Cette entité politique a pour but de surveiller les gouvernements magiques de chaque pays et de veiller à ce que les Moldus ne connaissent jamais l’existence des Sorciers.

Le Dragot :Nom donné à la monnaie magique américaine.